Comment partager l’espace public entre vélo et voiture ?

La Montagne a proposé début mars un article avec des propositions pour que les usagers de l’espace public (en particulier vélos et voitures) parviennent à mieux partager les rues.

L’association Vélocité 63, membre de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) souligne l’importance du déploiement généralisé des zones 30 et des zones de rencontre (20 km/h) en milieu urbain. En effet, la vitesse est un facteur-clé en matière d’accidentologie.

La création et le maillage des zones sécurisées pour les vélos est aussi un axe majeur de travail pour la commune de Clermont-Ferrand. Actuellement, il y a une soixantaine de kilomètres de bandes et pistes cyclables ; cela pourrait se généraliser encore plus.

Il y a encore du travail, mais la volonté des associations, des élus et des cyclistes est bien là. Gageons que ce partage de la voie publique se fera dans la bonne humeur et dans un objectif de vivre ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *